Foire aux questions

Oui, tout le monde peut être hypnotisé. D’ailleurs, chacun expérimente des états hypnotiques sans le savoir : quand vous lisez un livre par exemple. Vous êtes tellement concentré que vous en oubliez toute notion de temps etc.. 

Tout d’abord, la confiance entre le sujet et le thérapeute est primordiale. Vous pourrez bouger, parler (« On ne fait pas ce qu’on ne veut pas faire et on ne dit pas ce qu’on ne veut pas dire »). Le thérapeute n’est qu’un guide.

Tout ce dont vous voudrez vous souvenir restera. 

A partir du moment où les parents ont donné leur accord, les enfants sont très réceptifs la plupart du temps. Ils se mettent moins de barrières et se posent moins de questions que les adultes.

En principe, non. L’enfant/l’adolescent doit se sentir libre de s’exprimer. Cependant, il est le sujet central donc, il prendra lui-même la décision.

Il est difficile de répondre à cette question avec précision. Il s’agit de thérapie brève. Cependant, le nombre de séances dépendra de la problématique à regler et de la motivation du sujet. Chaque cas est différent.

Le thérapeute se doit de vous accompagner avec bienveillance et ne sera jamais dans le jugement. Au contraire, toutes les pensées doivent être exprimées afin qu’il puisse les travailler avec vous.

champ de fleurs 2